Comme à la maison pour la grande trace.

Le week-end du 14 février se déroulait la 28e édition de la Grande Trace dans la station Drômoise de Jarjatte Lus-la-croix-haute. Retour aux pays, où j’ai plaisir à retrouver les amis, la famille et ma valentine 😉

12695058_925517694222000_1227959586985315055_o

La course avec mon pote !

Cela a été un beau chantier humide et rock’n’roll, mais en bonne compagnie avec mon pote Leo viret ! Nous nous connaissons depuis longtemps. Cette année, Léo a passé un cap. Nous avons passé un bon moment et ce ne sera surement pas le dernier.

12715847_925517857555317_1534790333212305071_o

Longtemps placé à la seconde place, nous étions talloné par la paire SEVENNEC/BLANC. Nous terminons sur la troisième marche et honoré du titre de vice-champions de france par équipe.

12696986_925518484221921_6081376194558050750_o

Merci !

Au delà du résultat et de la compétition qui sont finalement un prétexte, je suis fier et heureux de faire du ski de randonné, un sport avec des valeurs humaines. Bravo à tous les coureurs, l’organisation et tous les bénévoles de la grande trace.

12698539_925517990888637_716988203172117626_o

Quand je vois tous vos sourires et notre passion qui nous réunis tous, je suis fier de venir de ce petit village et de vous connaitre tous, vous les bénévoles qui sont l’âme de cet évènement.

12697134_925518020888634_3441292787627553740_o

Un week-end sous le signe de la bonne humeur, des amis, du partage, d’une passion commune, la montagne et ses valeurs fortes qui nous rappelle ce que finalement est la vie: simple et heureuse. Merci….

12696898_1237754272921366_7228561992540994272_o

#2 SkiMoWorldCup en Italie

Après la première coupe du monde en Andorre, l’objectif est de confirmer mon retour au plus haut niveau. Ces derniers jours de préparation ont été plus que positif et davantage à Saint-Nicolas-de-Véroce pour la course que je parraine : « la Diagonale du Mont-Joly ». J’ai retrouvé des amitiés et une chaleureuse ambiance sur mon jardin d’entrainement.

guillaume-borga-mont-joly-diagonale

À Albosaggia (Italie) une nouvelle fois, les résultats démontrent qu’une victoire peut se jouer à un millième de seconde, et que les règles du sport prévalent sur le fair-play à l’image de l’arrivée main de la main de Kilian Jornet et Michele Boscacci.

La course individuelle 7e

Changement de décor. Le manque de neige a contraint l’organisation à imposer un départ et une arrivée à pied «skis sur le sac». L’organisation a fait sacré boulot pour permettre le bon déroulement de l’épreuve. Le tracé du parcours était ensuite très technique avec 1600 mètres de dénivelé positif et des conditions particulières.

matheo-jacquemoud-scarpa-coupedumonde-italie

Le classement est de nouveau très serré. Le top 10 se tient en 2 minutes. Je fais toute la course à la 4e place et malheureusement je tombe (sans gravité) dans la descente sur la partie à pied. Je prends la 7e position en 1:37:30.

Prochain objectif, les championnats d’Europe.

Les évènements vont s’enchainer. Je repars de cette coupe du monde sur un rythme positif. J’ai vraiment hâte d’en découdre vendredi, le jour des championnats d’Europe en Suisse. Tous les détails compteront : la tête, le coeur, les équipements, et votre soutient ! Merci pour votre suivi.

L’ALIEN 2.0. L’ÉVOLUTION SCARPA

La nouveauté de l’année ! On passe de 1.0, une chaussure qui a fait ses preuves, à l’Alien 2.0. D’une chaussure avec une base plastique et un collier carbone, à une chaussure entièrement carbone. Cela apporte plusieurs évolutions.

 

Mon avis sur la SCARPA alien 2.0

Un léger gain de poids et une chaussure plus près du pied, et donc plus précise au niveau des appuis à la montée, mais aussi au niveau de la descente.

On a une meilleure précision dans les transferts d’appui, dans les changements de direction et dans la prise de care.

On gagne en rigidité, on peut attaquer comme avec une chaussure d’alpin.

On a un débattement complet du pied à la montée. Le système marche/ski automatique est maintenant très fiable. Quand la fixation est en position ski, le collier de la chaussure se bloque automatiquement. Cela permet d’être encore plus rapide dans les manips.

Enfin d’un point de vue visuel, un très beau look. Une chaussure qui nous en met plein la vue, la classe à l’Italienne.

 

peaklanguages.comMy opinion of the the Scarpa Alien 2.0 – Made entirely from carbon these boots are slightly lighter than the previous models. They have a close fit which makes them more precise in climbs and descents alike.  They are more accurate in weight transfer and direction changes.

The boots are more rigid so in the descents you can go for it as if you are wearing downhill boots. There is a large range of movement and the climb/ski system is really reliable. When the bindings are in the ski position the cuff blocks automatically allowing you to be more efficient in the transition zones. Lastly, the boot’s design is very nice, typical Italian style.

scarpa-alien-2-matheo

 

alien-carbon-ski-boot-builds-on-scarpa-alien-and

Découvrez ma passion pour le Ski Alpinisme avec Overstim’s

993445_10200991232089666_1274552156_n

Overstim’s est venu à la rencontre de mon amie Lætitia ROUX (détentrice de 10 titres de championne du monde en ski alpinisme) et moi-même pour vous offrir cette belle vidéo. Notre souhait, vous partagez notre passion pour la montagne, le Ski d’Alpinisme et la compétition.

A visionner et partager sans plus attendre !

Check out a short film made by Overstim’s of me and my good friend Lætitia Roux. We wanted to share our passion for the mountains, for skimo and racing. 

 

 

Un point sur ma préparation pour le Ski d’Alpinisme.

La transition de l’automne à l’hiver suit son cours. Il faut aller chercher la neige, mais en ce début de mois de novembre, elle ne s’est pas fait attendre. J’ai totalisé prêt de 100 heures d’entrainement au mois d’octobre, et au mois de novembre, la charge sera égale, mais avec une nouvelle donnée : du dénivelé ! Le mois d’octobre et de novembre représentent une base d’entrainement solide pour cet hiver.

Octobre

Des entraînements biquotidiens, avec en moyenne 25 à 31 h d’entrainement. En proportion, j’ai majoritairement fait du ski, mais aussi de la course à pied, de la marche avec bâtons, du renforcement musculaire et du ski roue.

À Bormio

Je suis allé à Bormio, pour skier dans des conditions idéales. En effet il avait neigé des bonnes quantités de neige et il était possible de chausser les skis au col du stelvio. De plus il était possible de skier hors piste donc de bien travailler la technique et la descente.

descente-stelvio

Je me suis entraîné avec Robert ANTONIOLI, un athlète que j’apprécie et avec qui c’est toujours agréable de s’entraîner. Je suis parti 4 jours avec mon colocataire Adrien PERRET (récemment 32min 04 à Fully) qui va faire quelques courses cet hiver.

adrien-perret-bormio

Le Col du Stelvio est mythique à vélo, mais en ski roue c’est encore mieux !

L’occasion était aussi de saluer mes partenaires Ski Trab et Crazy Idea. J’ai récupéré ma dotation crazy idea. Un grand merci à Luca et Valéria pour leur accueil, mieux que l’hôtel et le restaurant…

Exemple d’Une journée D’ENTRAÎNEMENT

skitrab-bormio-jacquemoud

Le matin à Ski : 3h30 en endurance avec des exercices spécifiques du ski alpinisme et de la technique

L’après-midi : 1h30 en course à pied avec bâtons ou ski roue parfois à plus haute intensité avec du fractionné.

Le but est de se désadapter pour créer de la fatigue au niveau du corps et avoir ensuite une forte adaptation dès les premières coupes du monde au mois de janvier.

skitrab-technique

J’adore cette période. Notre corps apprend à mieux récupérer. Ce n est pas toujours facile, mais comme on dit :

Entrainement difficile, Course facile !

Il n’y a pas que le physique !

Une tout autre préparation. Le mental a toute son importance et doit être géré lorsque l’objectif approche. J’ai réalisé ce travail sous forme d’hypnose avec Sylvain AUDIBERT.

C’est à mon sens un des aspects fondamental et indispensable pour progresser et son bien-être au quotidien.

CALENDRIER

Pour ma première compétition, cela sera la première édition de la PLUM KV COURCHEVEL.

Le premier test sera les Championnats de France de vertical race le 20 décembre.

Toutes les compétitions serviront de préparation avant la première coupe du monde à Pelvoux.

La diagonale du Mont-Joly

Parrain de cette première édition, qui se déroule à la maison, à Saint-Nicolas de Véroce, j’ai été heureux de vous retrouver sur la « Diagonale du Mont-Joly ». La convivialité et les performances ont été au rendez-vous.

Dré dans le pentu, 4 km pour 1077 m de dénivelé, à couper le souffle, tant par l’effort que le paysage, ceci a été une bonne remise en jambes pour se préparer à de nouvelles verticales.

Avec un temps de 43’11 je finis 3e de la montée. La verticale a été dominée haut la main par les frères chauvet, bravo à eux !

Pour ma part je ne m’attendais pas à mieux. Après la Haute Route Dolomites, une cyclosportive d’une semaine par étape d’une semaine, j’ai l’endurance, mais je ne suis pas encore prêt à ce type d’épreuve. À pied les minutes défilent vite…

L’objectif reste dans ma tête la saison de ski alpi. Il y a encore du temps pour revenir très en forme pour le jour J. Je suis confiant !

montjoly-matheojacquemoud

Bravo à tous, et j’espère que vous avez pris beaucoup de plaisir. On se retrouve pour la 2e édition de 2015 ! Et pour terminer un grand merci à l organisation !

Plus d’infos sur le site http://lamontagnhard.com/la-diagonale/

montjolyDMJ 2014-2 DMJ 2014-46 DMJ 2014-48 DMJ 2014-103 DMJ 2014-119